Familles de Saint-François de Sales
http://famillesfrancoisdesales.fr/Paul-VI

Paul VI

Lettre apostolique du bienheureux Paul VI, SABAUDIAE GEMMA, à l’occasion du IVe centenaire de la naissance de saint François de Sales, docteur de l’Église, le 29 janvier 1967.


« [...]Si l’on considère le caractère et la forme des vertus de saint François de Sales, on hésite à en tenter la description, parce que n’apparaît pas immédiatement de façon parfaite quelles en sont la nature et les propriétés principales. Une étoile diffère d’une autre étoile, une perle d’une autre perle, un arbre d’un autre arbre : car tout ce qui est beau se distingue par son aspect.

Mais la beauté s’offre au regard de la manière la plus parfaite où se réunit en gerbe la variété harmonieuse de nombreuses beautés. Ainsi, dans un opulent jardin, resplendissent de beauté les herbes, les arbres, les fleurs, et de ces dernières à la fois les parfums et les couleurs mais la vue apparaît encore plus belle, si la proportion et une juste disposition viennent mettre le sceau à toutes les autres beautés, de sorte que l’ensemble fait mieux ressortir la beauté, la grâce et l’agrément de chacune.
C’est de cette manière que l’ensemble des vertus réunies en saint François de Sales provoque en celui qui les contemple un sentiment de joie et d’admiration.
Aussi l’idée vient spontanément d’appliquer à saint François de Sales ce que saint Grégoire de Nazianze, dans un discours plein de ferveur, disait au sujet de saint Athanase : "En louant Athanase, c’est la vertu même que je loue. C’est en effet la même chose de parler de lui que de faire l’éloge des vertus, car toutes les vertus il les tenait, ou plus exactement, il les tient réunies ensemble. Car ils vivent en Dieu tous ceux qui selon Dieu ont vécu, même s’ils ont quitté cette vie."

Une vue claire et pénétrante de l’intelligence, une raison solide et lucide, un jugement pénétrant, une bienveillance et une bonté presque incroyables, une douce et aimable suavité de langage et d’expression, une calme ardeur de l’esprit toujours actif, une rare simplicité de mœurs n’allant pas sans une humble fierté de son lignage, une paix sereine et tranquille, une modération toujours ferme et sûre qui n’est pas séparée cependant de la force – du fort émane la douceur – avec laquelle il avait coutume d’aimer tendrement, mais aussi de se montrer ferme pour parvenir à ce qu’il voulait, une haute élévation d’esprit et un culte du beau, désireux d’offrir aux autres les biens les meilleurs, le ciel et la poésie, un amour presque immense des âmes et un amour de Dieu qui, radieux comme le soleil, surpassait en lui toutes les autres vertus, tout cela enfin surélevé et grandi par le débordement de la grâce céleste : tels sont, avec autres semblables, les traits par lesquels s’esquisse l’image éminente de saint François de Sales.[...] »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Bonnenouvelle.fr

Société Saint-François de Sales

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr