Familles de Saint-François de Sales
http://famillesfrancoisdesales.fr/Saint-Francois-de-Sales
    Saint François de Sales

Saint François de Sales

Saint François de Sales : un saint pour notre temps
Si la famille est une intime communauté de vie et d’amour, alors saint François de Sales qui fut élevé au rang de docteur de l’Amour en 1877 par le pape Pie XI, a maintes choses à apporter aux familles chrétiennes du XXIème siècle.
Voici un rapide portrait de ce docteur de l’Église dont la vie et l’enseignement ont encore toute leur actualité pour soutenir notre vie de famille dans le Christ.


Qui est saint François de Sales ?

François de Sales est né le 21 août 1567 au château de Thorens-Glières près d’Annecy (74). Il mourra 55 ans plus tard à Lyon le 28 décembre 1622.

L’étudiant

D’abord à Paris puis à Padoue entre 1578 et 1591, il fut diplômé en diverses matières comme le droit, la philosophie, les arts, la théologie. Il connaitra durant ses études une grave crise concernant le salut de son âme après un cours sur la prédestination janséniste. Il en sera libéré après s’être confié à Notre Dame de Bonne Délivrance et en s’abandonnant à la miséricorde de Dieu. Sans doute cette épreuve traversée lui permit d’écrire que :’’Nous ne sommes jamais vaincu sinon lorsque nous avons perdu la vie ou le courage." Notons aussi que c’est la lecture méditée et approfondie du Cantique des Cantiques lui permit de si bien parler de l’Amour de Dieu pour ses enfants."L’Amour ne loge qu’en la paix"

Le missionnaire

Ordonné prêtre le 18 décembre 1593, nommé prévôt du Chapitre de Genève. il organisa des missions en Chablais dans le diocèse de Genève pour transmettre la foi catholique dans ces régions alors conquises par le protestantisme naissant. Un élan missionnaire émanait de ce saint : "Dieu m’a ôté à moi-même pour me prendre à lui et me donner au peuple."

L’ami

Tout au long de sa vie François de Sales a cultivé de profondes amitiés ; citons-en quelques unes avec par exemple : Sainte Jeanne Frémyot de Chantal, le président du Sénat de Chambéry Antoine Favre, Antoine d’Avully protestant converti au catholicisme,saint Vincent de Paul, Pierre de Bérulle, Madame Acarie, et bien d’autres.

"Nous nous amusons parfois à être bons anges que nous en laissons d’être bons hommes et bonnes femmes."

L’évêque

Le 8 décembre 1602, il est ordonné évêque de Genève. Il est exilé à Annecy à cause de la Réforme. Lui qui avait profondément marqué Henri IV, refusera de prendre l’archevêché de Paris pour s’occuper des âmes annéciennes dont il avait la charge. C’est pour ce diocèse d’Annecy qu’il fut consacré : "Il faut fleurir où Dieu nous a planté." "A quoi sert-il de bâtir des châteaux en Espagne puisqu’il nous faut habiter en France ?"

L’auteur

Saint François de Sales écrivait beaucoup particulièrement la nuit, il nous a laissé de nombreuses lettres édifiantes. Il fut soucieux d’amener les âmes à l’unique Sauveur Jésus Christ avec un "style fleuri". Ses principales œuvres sont l’introduction à la vie dévote (1608), le traité de l’Amour de Dieu (1616), Les controverses. Il écrivit de courts traités sur la prédication, la confession, la communion etc... Il touchait les âmes tant par la parole que par l’écriture.
"On a beau dire mais le cœur parle au cœur et la langue ne parle qu’aux oreilles."

Le fondateur

Son désir de culture et son humanisme lui feront créer l’Académie Florimontane en 1607.
Avec sainte Jeanne de Chantal rencontrée à Dijon en 1604 dont il fut le directeur spirituel il fondera l’ordre de la Visitation en 1610.
"Les grandes occasions de servir Dieu se présentent rarement, mais les petites sont ordinaires."

Le saint

Canonisé en 1665, il défendit l’idée que nous sommes tous appelés à la sainteté et que cette sainteté et adhésion à la volonté de Dieu prennent chair dans notre devoir d’état. L’évêque d’Annecy est le saint de la douceur et de la fermeté en même temps. Lui qui a su se mettre à l’école de Jésus doux et humble de cœur est appelé par saint Vincent de Paul "l’Évangile parlant".
"Soyons ce que nous sommes et soyons le bien..."

Le prêcheur

Grand défenseur de la foi catholique il se fut tout à tous en prêchant tant à la cour du roi, que dans les coins les plus reculés de son diocèse. Il prêcha de nombreuses retraites et prononça de nombreux sermons avec son génie de l’image et son goût de la langue française. Il donna aussi de nombreux entretiens aux sœurs de la Visitation afin de les édifier dans leur vocation.
"L’amour ne peut se taire ou il y va de l’intérêt de celui qu’on aime."

Le directeur d’âmes

Les âmes dont il a eu la charge ne se comptent plus, il rappelle dans l’introduction à la vie dévote, l’importance d’un directeur spirituel pour aller au Christ et à son Père.
"Dieu qui vous a pris par la main vous conduira."

L’homme de prière

Cette énergie pour accomplir tant d’œuvres fut puisé dans le cœur très doux du Sauveur. Saint François de Sales a beaucoup exhorté sur la prière et l’union à Dieu par l’oraison, la retraite spirituelle, les oraisons jaculatoires et la méditation.
"Vous serez en toutes vos actions en la présence de Dieu. Mangez, dormez, travaillez pour Lui, c’est être en sa présence.
"Pour abondants que soient les ruisseaux on se plaît de boire à la source."

David Dedieu,
membre des Familles de saint François de Sales.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

février 2017 :

Rien pour ce mois

janvier 2017 | mars 2017

Bonnenouvelle.fr

Société Saint-François de Sales

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr